Les essentiels pour trouver votre alternance!

Trouver une alternance relève souvent du parcours du combattant mais une bonne organisation et une bonne préparation  peuvent rendre les choses plus faciles.

Il est important, lors d’une recherche d’alternance, de dépasser le statut de lycéen ou d’étudiant pour se mettre dans la peau d’un chercheur d’emploi.

  1. Votre candidature doit répondre à un besoin de l’entreprise

Prendre le temps d’identifier le métier visé et d’en comprendre toute les composantes évitera un désenchantement à la fois du candidat et du recruteur. L’important est de ne pas arriver avec une demande de contrat mais plutôt d’arriver avec une proposition pour le recruteur  permettant de répondre à un ou des besoins de l’entreprise.

  1. Votre CV est la clé qui vous ouvrira les portes

Chaque secteur d’activité a ses codes et ses usages, réussir à les identifier vous permettra d’axer votre CV afin qu’il corresponde au mieux à l’entreprise visée.

Personnalisez le et ne vous  contentez pas des sites généralistes, de nombreux sites spécialisés recherchent  des profils qui ne sont pas directement liés à leur domaine d’activité

  1. Visez les entreprises les moins sollicitées

De nombreuses entreprises sont à la recherche de compétences pour les accompagner dans leur développement et ne sont pas forcément des grandes entreprises. Pensez à vous orienter vers les TPE (Très Petites Entreprises) ou vers les PME (Petites & Moyennes Entreprises). La concurrence y est moins rude donc vos chances de trouver un recruteur augmentent nettement. Et puis, les postes au sein des petites et moyennes en croissance sont souvent plus intéressants et offrent plus de responsabilités, pensez-y !

  1. Utilisez tous vos réseaux

Les membres du premier réseau auquel vous devez penser sont assis à vos côtés tous les jours ; vos potes de cours ! N’hésitez pas à faire jouer le bouche à oreilles !

Élargissez votre recherche et profitez du réseau de votre école, les conseillers en formation reçoivent régulièrement des offres de stages et d’emploi que l’école diffuse souvent également !

Sciences-U Lyon, vous pouvez retrouver toutes nos offres sur :

  1. Allez au contact des recruteurs… sur les salons !

Favorisez ce mode de rencontre direct, il sera plus facile pour un recruteur de se  souvenir d’un candidat qui s’est déplacé pour le rencontrer plutôt qu’un des 150 CV reçus sur sa boîte mail.

Pensez tout de même à être prévoyant et favoriser un moment de la journée ou l’entreprise n’est pas surchargée de travail comme en matinée par exemple.

  1. Faites attention à votre vocabulaire

Les recruteurs font autant sinon plus attention au savoir-être qu’au savoir faire. Il est vrai que le savoir-faire s’acquière plus facilement que le savoir-être.

Le savoir-être englobe l’attitude (montrez votre détermination), la tenue et l’image (attention à un nombre de piercings trop important ou trop voyants), votre manière de parler et souvenez vous que la première impression est très souvent la plus difficile à changer…

  1. Surveillez votre e-réputation !

Tous les recruteurs sont présents ou du moins savent ce que sont les réseaux sociaux et n’hésiteront pas à vous « googleliser »  avant de faire leur choix. Vos photos de week-end et de vacances deviennent d’aussi bons indicateurs pour eux que les loisirs inscrits sur

vos CV !

Prenez le temps de refaire un point sur les médias sociaux sur lesquels vous êtes présents et à vérifier vos paramètres de confidentialité. Faites aussi attention à ne pas prendre de positions trop tranchantes sur des sujets délicats comme la religion ou la politique qu’on pourrait aisément retrouver sur Twitter !

  1. Faites entendre votre voix !

Comme expliqué plus haut, il est plus efficace de cibler et de construire une candidature sérieuse pour 15 entreprises que d’envoyer votre candidature à 150 entreprises sans prendre la peine de les connaitre. Dans cette optique, prenez le temps de rappeler les entreprises où vous avez postulé, cela montrera à la fois votre dynamisme, votre enthousiasme mais également votre détermination à intégrer leur structure.

Et puis, rappelez-vous qu’un refus n’est jamais insurmontable 

Source : Le Figaro Etudiant